Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 14:09

 

 

 bonne nouvelle 68 pix smiley

 

 

  Le Conseil d’Etat revoit la copie de l’OFPRA sur les pays d’origine « sûrs » 

 

 

 

 

conseil d'étatParis, le 23 juillet 2010 - réf : SF 10 M 67

 

Communiqué de presse conjoint :
ACAT-France, Amnesty International France, Association des Avocats ELENA France, Dom’asile, Groupe d’information et de soutiens aux immigrés (GISTI), La Cimade 
 

 

 

Le Conseil d’Etat vient de contredire la décision du Conseil d’administration de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), où siègent les représentants de cinq ministères (1), et d’annuler sa décision prise le 13 novembre 2009 et établissant une liste de 17 pays considérés comme « sûrs ».

 

 

A la demande de huit associations (2), le Conseil d’Etat a considéré que cinq pays ne remplissent pas les critères relatifs au respect des droits humains fixés par la directive européenne et par la loi, contrairement à l’opinion du conseil de l’OFPRA : Arménie, Madagascar, Turquie, Mali et Sénégal. Cependant, le Conseil d’Etat considère, de façon contestable, que ces deux derniers pays restent « sûrs » pour les hommes et non pour les femmes.

 

 

Cette décision confirme que la classification de tel ou tel Etat dans la liste des « pays sûrs » repose sur des choix politiques opportunistes et nullement sur des bases objectives. C'est d’ailleurs pourquoi l'Union européenne échoue depuis 2005 à définir une liste commune.

 

LIRE LA SUITE

Publié par Amnesty Groupe Albi
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 14:00

 

Justice internationale : la CFCPI consternée par le vote de l’Assemblée nationale

 

Communiqué de presse de la CFCPI (Coalition française pour la Cour pénale internationale) - 13 juillet 2010
 

 La Coalition française pour la Cour pénale internationale (CFCPI) est consternée par l’adoption sans amendements, ce matin, du projet de loi portant adaptation du droit pénal à l’institution de la Cour pénale internationale (CPI).

Le gouvernement a tout fait pour dissuader les députés d’amender le texte issu du Sénat.

Comme l’ont relevé des députés de tous groupes (communistes, socialistes, UMP) qui ont tenté sans succès de s’y opposer, les Eichmann ou les Pinochet de demain pourront venir en France sans risque d’être inquiétés tant qu’ils n’installent pas dans notre pays leur « résidence habituelle ». Cette restriction constitue une erreur morale, juridique et politique

 

 LIRE LA SUITE

Publié par Amnesty Groupe Albi
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 19:33

 

LE RAPPORT 2010 EN UN COUP D’ŒIL



Rapport annuel 2010


Le Rapport 2010 d'Amnesty International rend compte de la situation des droits humains en 2009 dans 159 pays et territoires.


Il retrace une année où l'obligation de rendre des comptes et l’instauration d’une véritable justice ont pu faire figure d’idéal lointain, des vies continuant d'être détruites par la répression, la violence, la discrimination, les coups de force et les impasses politiques. Mais ce rapport salue également de réelles avancées et montre qu'il est aujourd'hui plus difficile pour les auteurs des pires crimes d'espérer échapper à la justice. (...)


De nombreux pays n'ont insisté sur l'obligation de rendre des comptes que lorsque cela les arrangeait politiquement et ont privilégié la solidarité régionale au détriment des droits des victimes de violations.


En Amérique du Sud, plusieurs anciens chefs d'État ont comparu en justice en application de la législation nationale pour des violations des droits humains. Au Pérou, l'ancien président Alberto Fujimori a été condamné à 25 ans de réclusion pour de graves violations des droits humains perpétrées en 1991.


Des institutions nationales et régionales se sont penchées sur des questions en rapport avec des crimes au regard du droit international. Le Rapport 2010 d’Amnesty International souligne que l’obligation de rendre des comptes ne concerne pas uniquement les homicides et la torture, mais aussi tous les cas où sont niés les droits qui nous permettent de vivre dans la dignité.


Le respect des droits humains doit faire partie intégrante de toute action, nationale ou internationale, de réponse aux multiples crises actuelles – alimentaire, énergétique, financière. Des milliards de personnes vivant dans la pauvreté ne voient toutefois pas reconnus leurs droits à la santé, à l'éducation et au logement.


Ce n'est pas uniquement entre les gouvernements et les personnes que se situe la faille en matière de justice. On assiste à une montée en puissance et en influence des acteurs économiques mondiaux, mais ces derniers ont rarement à répondre de leurs actes. Les grandes entreprises internationales opèrent dans une économie mondialisée, mais dans un cadre législatif qui, lui, ne l’est pas.


Le Rapport 2010 témoigne du courage du mouvement de défense des droits humains dans son ensemble, qu'il s'agisse des organisations ou des personnes : il mène une action constante pour obtenir des lois internationales et nationales fortes, en affirmant hautement qu’elles doivent servir à assurer une justice digne de ce nom. Le Rapport relate l'action menée par Amnesty International pour dénoncer les atteintes aux droits fondamentaux et faire valoir l'obligation pour tous de rendre des comptes.

 

                Achetez votre exemplaire; soutenez AmnestyInternational

                             Disponible auprès du groupe d'Albi.

 

 

Avancées en matière de droits humains constatées en 2009/2010 (PDF)

 

Synthèse du Rapport annuel 2010 (PDF)

 

 

Vous pouvez voir la video de Présentation du rapport annuel

 

 

Publié par Amnesty Groupe Albi
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 17:23

P1020456

 

 

 

               Beaucoup de visiteurs au stand d'Amnesty au Parc Foucault et de personnes soucieuses des violations des droits humains dans le monde.

 

 

 

 

 

 

Si vous souhaitez vlogo campagne russieous joindre à notre action , en particulier en Russie

 

La société civile fait l’objet de graves violations des droits les plus fondamentaux :

 
  - Les minorités ethniques sont victimes d’assassinats et d’agressions ;
 

  - Les défenseurs des droits humains, journalistes, avocats et intellectuels sont menacés, harcelés,   emprisonnés, assassinés;
 

  - Les artistes engagés et critiques sont poursuivis en justice et risquent la prison ;
 

  - En Tchétchénie, Ingouchie, au Daghestan…les personnes portées disparues se comptent par milliers;
 

  - La torture est utilisée de manière « routinière » au sein des postes de police, des centres de détention officiels et non-officiels, des colonies pénitentiaires ou de l’armée.

Toutes ces violations se produisent dans un climat d’impunité quasi généralisée.

Avec vos signatures, agissons auprès du Président russe Dmitri Medvedev pour qu’il change cette situation :

 

Agissez SIGNEZ NOTRE PETITION EN LIGNE ADRESSEE AU PRESIDENT MEDVEDEV

 

 

Publié par Amnesty Groupe Albi
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 07:23

 

 

 

                           publicité

 

 

 

affiche-visuel  dimanche 30 mai 2010

    à 15h

     proposée par

  

     Imagin’Cinémas Gaillac

     et Les 400 coups avec la complicité de

  

 

    Nature & Progrès Tarn 

    et

    Amnesty international Albi

 

Anna Politkovskaïa a été assassinée le 7 octobre 2006 dans le hall de son immeuble à Moscou. Ce jourlà,

Vladimir Poutine fêtait son 54ème anniversaire. Elle disait à son sujet que « tant qu'il serait au pouvoir,

on ne pourrait pas vivre dans un pays démocratique ».

Ce film documentaire est à la fois un portrait intime de la journaliste et une chronique de la Russie des

années Poutine.

Des entretiens inédits et exceptionnels éclairent la nature de son combat pour la vérité sur  le "génocide" tchétchène et la liberté de la presse en Russie.

 

 

 

 

 


Disparitions forcées dans le Caucase du nord

 

Amnesty International saisit l’occasion du sommet Russie-UE (les 31 mai et 1er juin) et de la visite du Premier Ministre Vladimir Poutine à Paris (12 juin) pour inviter trois proches de disparus et leur donner la parole sur les difficultés extrêmes que les familles en Tchétchénie et en Ingouchie affrontent pour obtenir la vérité sur le sort de leurs proches.


Zelimkhan Murdalov

 

Jeune étudiant de 26 ans, Zelimkhan Murdalov est sorti de chez lui le 2 janvier 2001 en indiquant à ses parents qu’il rentrerait bientôt. Pour ne plus jamais réapparaître.

 

 

Après de multiples relances auprès de la police locale, sa famille a appris son arrestation par des policiers de la brigade d’Oktiabrski, un quartier de Grozny, la capitale tchétchène. Il aurait été soupçonné d'être en possession de drogues illicites.

 Une première brèche dans l’impunité

L’acharnement de sa famille et d’éminents défenseurs russes des droits humains à découvrir la vérité a permis de déterminer qu'il  avait été torturé dans les locaux de la police de Grozny .

 

 ZALINA MURDALOVA

viendra à Colomiers

 

2 JUIN 2010 à 20h

 

Espace Associatif de Colomiers

Place du Cantal

 

 

Zalina Murdalova, 33 ans aujourd’hui, est la sœur de Zelimkhan Murdalov.

Alors qu’elle était jeune enseignante à Grozny, elle et sa mère ont été contraintes à l’exil en Norvège où elles ont obtenu le statut de réfugiées en 2003. Il en allait de leur sécurité car la famille a été victime de harcèlement et d’intimidations quand elle a cherché à obtenir justice.

Depuis, Zalina milite auprès de nombreuses associations de droits de l’Homme pour dénoncer les exactions commises en Russie et dans le Nord-Caucase en particulier. Elle travaille aussi auprès des réfugiés et demandeurs d’asile en Norvège.  

 

 

 

 

 

Publié par Amnesty Groupe Albi
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 09:27

 

100 jours pour que la France cesse d'être une terre d'accueil pour criminels contre l'humanité.

Dix ans de retard pour la "patrie des droits de l'homme

  

                   

 

Dix ans après la ratification du Statut de Rome,   la France n’a toujours pas doté ses juges du pouvoir de juger les auteurs de crimes internationaux trouvés sur son territoire

 

En termes clairs, la France représente toujours une terre d’accueil pour les responsables des massacres les plus odieux, à l’abri de toutes poursuites devant les tribunaux français.

 

Agissez Ecrivez au Président Nicolas Sarkozy pour que la France mette son droit en conformité avec le Statut de Rome instaurant la Cour Pénale Internationale (CPI)

 


Ecrivez au Président de l'Assemblée nationale pour demander que soit inscrit rapidement à l'ordre du jour de la chambre le texte de mise en conformité du droit français avec les statuts de Rome. Le 31 mai s'ouvre la conférence de révision de la CPI à Kampala.

Publié par Amnesty Groupe Albi
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 13:18

raul opim 250 241

 Le 17 avril marque les deux ans d'emprisonnement arbitraire pour Raul Hernandez,       prisonnier       d'opinion  et    militant des droits des peuples autochtones au Mexique. 

Amnesty International le considère comme un prisonnier d'opinion. 

 

Petition-photo-Raul-Hernandez-copie-2.JPG
 

 

 

A l'instigation du Secrétariat International, pour demander sa libération et lui témoigner notre solidarité, le groupe d'Albi a participé à une vaste pétition photo 

internationale qui sera remise au Mexique, le 17 avril,  à l'occasion du 2ème anniversaire de son arrestation.

 

 

 

 

 

   

 

 

Raul Hernandez est toujours emprisonné pour un crime qu'il n'a pas commis et risque un procès impartial.

Il faut continuer à demander sa libération immédiate et inconditionnelle et pour cela :

 

 SIGNEZ LA PETITION AU GOUVERNEUR DE L'ETAT DE GUERRERO ET AU MINISTRE DE L'INTERIEUR 

 

Publié par Amnesty Groupe Albi
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 13:13

 

Arbi, jeune tchétchène sans papiers, fut arrêté le 15 janvier dernier à Albi, puis conduit au centre de rétention de Cornebarrieu. Sous la menace d'une expulsion vers la Russie, le jeune homme avait émis des inquiétudes quant à sa sécurité une fois arrivé sur le territoire. Il avait finalement été relâché, après la demande de la Cour européenne de suspendre son éloignement.

 

Cette requête constituant un élément nouveau, le dossier a de nouveau été examiné, et la commission nationale du droit d'asile a finalement tranché en faveur du jeune tchétchène. Lui et sa femme ont donc depuis mardi le statut de réfugié.

 

Le collectif de soutien aux familles tchétchènes se réjouit de cette décision qui clôt cette affaire, dans laquelle il s'était beaucoup impliqué ces derniers mois. «Une décision favorable qui nous ravit , et qui nous encourage à continuer notre combat en faveur de ce peuple qui a tellement souffert et qui souffre encore, et ce même au delà de son pays» déclare Guy David, représentant du collectif.

 

Pour Arbi, ce sera donc le début d'une nouvelle vie, avec sa femme et sa fille , qui est née l'année dernière à Albi. De quoi enfin espérer

 

Publié le 15/04/2010 09:28 | A.P.

Publié par Amnesty Groupe Albi
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 19:30

                                                 
 Les violences conjugales collection printemps/été

La politique de lutte contre les 
  violences  faites aux femmes 
             
en France 
                   
 doit être ambitieuse
                                          

 4 ans après une première étude, Amnesty International France a publié un nouvel état des lieux sur la façon dont l’État agit contre les violences faites aux femmes en France : violence au sein du couple, mariages forcés, traite des êtres humains et mutilations sexuelles féminines


Agissez SIGNEZ NOTRE PETITION EN LIGNE adressée à Madame Alliot-Marie, ministre de la Justice




                                     Retenez votre soirée du 8 mars pour voir à Albi
                                                  
                                             
 " Fleur du Désert "
                           
                        film tiré de l'histoire de Waris Dirie, somalienne
                                                     réalisé par Sherry Hormann 



Publié par Amnesty Groupe Albi
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 19:33

En Haïti, la protection des droits humains doit aller de pair avec les opérations de secours

          

             



Amnesty International a appelé les Nations unies à mettre en place des mesures visant à garantir les droits humains et à protéger les plus vulnérables parmi les survivants du tremblement de terre qui a ravagé Haïti.

Publié par Amnesty Groupe Albi
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d' Amnesty International Albi
  • Le blog d' Amnesty International  Albi
  • : Blog du groupe d'Albi (Albi, Gaillac, Carmaux....)
  • Contact

Emissions mensuelles Radio Albigès

Les Chroniques amnestiennes sur les droits de l'homme dans le monde

4ème lundi de chaque mois à 14h30 et 22h30 puis le vendredi de la même semaine à 13h.

https://hearthis.at/amnestyinternationalalbi-tb/

Actions Urgentes

Interview de Cathy Mayor, responsable Action urgente à Amnesty France

Vous pouvez agir de manière directe et rapide, avec 12 000 autres personnes en France, en faveur de personnes dont l'intégrité physique ou la vie sont menacés de manière imminente .

https://hearthis.at/amnestyinternationalalbi-tb/